• Omar Sosa (piano & fender)
  •  Ernesto Simpson (batterie)
  •  Leandro Saint-Hill (saxo, flûte, clarinette)
  •  Childo Tomas (basse)
Pianiste cubain et musicien migrateur, Omar Sosa étonne par sa maturité musicale et enchante par la finesse de ses arrangements qui mêlent jazz, musiques urbaines et rythmes afro-caribéens. Disque après disque, Omar Sosa s'est depuis le milieu des années 90, construit une identité hors-norme, insèrant dans sa musique des influences provenant de l'Afrique, des Caraïbes ou d'Amérique du sud."

Entre jazz et world, Omar Sosa invente un jazz à l’horizon très ouvert, une musique magnifique, toujours en mouvement, qui sonne comme une langue universelle.
 

Entre jazz et musiques du grand sud, le pianiste cubain est l'un des sorciers les plus éclectiques du village global. Dérivé de la langue yoruba d'Afrique, le nom de son nouvel opus est un clin d'oeil à la culture de son île natale ; la musique est au diapason : ballades et pièces au groove subtil, baignées dans une afro-cubanité enrichie d'un zeste d'électronique... Aussi à l'aise au Fender Rhodes que devant son piano à queue, Omar Sosa trône, telle une sentinelle de continents musicaux qui s'entrechoquent.

" Omar Sosa s'impose à la fois comme le grand réformateur de la musique afro- caribéenne contemporaine mais au-delà, comme l'un des musiciens les plus emblématiques de ce métissage qui bouleverse de fond en comble le paysage musical mondial. "

" Ses concerts sont des Instants de Grâce. Plus qu'un concert, une cérémonie symphonique colorée, joyeuse et festive."