MUSICIENS

Fred Pallem - guitare basse, overdubs

Vincent Taeger - batterie & percussions

Guillaume Magne - guitare

Sébastien Palis - clavinet, orgue

Rémi Sciuto - flûtes, sax baryton & sopranino

Christine Roch - sax tenor & clarinette basse

Sylvain Bardiau - trompette, bugle

Robinson Khoury - trombone

Anne Le Pape - violon

Aurélie Branger - violon

Séverine Morfin - alto

Michèle Pierre - violoncelle

 

 

Convoquant les mânes de tous ceux qui lʼont inspiré, Fred

Pallem signe ainsi avec « LʼOdyssée » une série de pièces aux

accents épiques, maniant avec brio les effets dramatiques

et les atmosphères équivoques. Ici des cuivres rutilants

contrastent avec la tension des violons, là le groove dʼune

basse énervée entre en lutte contre des cordes menaçantes,

Ornette Coleman sʼinfiltre dans lʼunivers dʼEnnio Morricone,

Bernard Hermann se mêle aux couleurs saturées du Miles

électrique, Lalo Schifrin fait la noce avec Fela, lʼombre de

Creed Taylor plane sur le moiré des cordes, le Memphis

Sound cohabite avec John Barry… nombreuses sont les

réminiscences à venir à lʼoreille, dans cet univers qui use avec

bonheur de ses références sans tomber dans le pastiche. On

ne révèlera pas ici tous les échos autobiographiques que

recèle en creux ce répertoire, dont lʼhabituelle facétie ne se

départit jamais dʼune part de mélancolie, quand la plume

prompte aux éclats brillants sʼaventure dans des zones plus

sombres, aux teintes angoissantes ou funèbres. Fred Pallem

comme tous les esthètes cache soigneusement son jeu.

 

« Un compositeur essentiel à notre époque »Télérama

« Un film en Technicolor pour nos oreilles » JazzMagazine

« Une formidable puissance évocatrice » Rock & Folk

« Merci pour la liberté offerte à tous les imaginaires » Rolling Stone

« Une réussite de bout en bout » Jazz News

 

 

-